Orientations budgétaires : la CCB maintient le cap dans un contexte dégradé

Si les grandes orientations politiques de l’exécutif n’ont pas connu d’évolution notable en 2015, il n’en va pas de même du contexte financier dans lequel évoluent les collectivités qui, lui, continue de se dégrader.

Financial analysisL’effondrement des dotations, notamment en provenance de l’État : voilà le principal ­phénomène marquant du Débat ­d’orientations budgétaires (DOB), qui s’est tenu en Conseil ­communautaire le 18 février dernier : représentant plus d’1,3 millions d’euros il y a à peine 5 ans (2010), les dotations atteindront environ 790 000 euros en 2015… un chiffre qui pourrait se situer, selon les projections de la CCB, autour de 500 000 euros en 2017.
Pour autant, les grandes orientations budgétaires ne sont pas remises en cause. La feuille de route ­politique proposée se décline toujours selon 4 axes :
– l’économie « santé » avec la viabilisation du Pôle santé (1,3 M€), l’intégration de nouvelles structures (ITEP, IME) et l’achèvement de la Maison de santé (2,8 M€, coût global);
– l’aménagement de l’espace et le soutien à l’économie : il s’agit notamment d’être aux côtés des porteurs de projet, de travailler à l’aménagement de la zone commerciale de Bois Redon / Sociondo… ;
– l’économie touristique : la subvention d’exploitation de l’Office de tourisme communautaire devrait rester à 300 000 euros. Le chantier prioritaire concernera la réalisation d’un nouveau local ;
– le maintien des services de la CCB, tout en maîtrisant les dépenses et en optimisant les ressources.