Transport adapté à la demande : les règles du jeu changent à la rentrée 2013

A partir de septembre 2013, les règles du jeu en matière de transport adapté de proximité vont changer. Ainsi en a décidé le Conseil général de la Gironde dans un contexte de fortes contraintes budgétaires.

helfen 2Pour mémoire, ce service de transport en minibus à la demande concerne les personnes âgées (plus de 75 ans ou en perte d’autonomie), les personnes handicapées ou à mobilité réduite ainsi que les personnes «fragiles» ou en voie d’insertion. En 2012 sur le territoire intercommunal, près de 200 personnes y ont eu régulièrement recours.

Des destinations strictement identifiées

Jusqu’à présent, le Département finançait 50% du déficit engendré par ce service «social» soit environ 37 000 euros en 2012. Désormais, ce financement sera plafonné à 27 500 euros maximum. Le déficit du service doit donc être ramené de 75 000 euros à 55 000 euros. La CCB se voit donc obligée de s’adapter à cette nouvelle situation et de faire des choix.

Si les critères concernant les bénéficiaires du dispositif ne sont pas modifiés, en revanche la nature des trajets couverts par le service sera restreinte. Les déplacements à l’intérieur de la Communauté de communes (Cdc) seront réservés aux courses et aux rendez-vous médicaux ; les déplacements à l’extérieur de la Cdc seront strictement réservés à des trajets vers des centres médicaux identifiés. Une commission du CIAS (Centre intercommunal d’action sociale) examinera la demande de chaque bénéficiaire.
Le service sera assuré du lundi au vendredi de 8 h à 19 h et le samedi matin de 8 h à 12 h.
Les tarifs seront établis selon que le déplacement s’effectue en intra-Cdc ou en extra Cdc : 2,5€ pour un aller simple dans une commune de la Cdc, 4€ pour un aller-retour ; 6€ pour un aller hors Cdc.
Les réservations se feront par téléphone 48 h minimum à l’avance sur un numéro unique de TransGironde.